(((Dubai émirat des Émirats arabes unis)))

Aller en bas

(((Dubai émirat des Émirats arabes unis)))

Message par SilverhiM le Ven 10 Oct - 6:27

Dubaï[1] ou Doubaï, en arabe دبي, Dubayy, est à la fois une ville et un émirat des Émirats arabes unis. Fondés au XVIIIe siècle, l'émirat et la ville prennent de l'importance en participant à la création des États de la Trêve (Trucial States en anglais) en 1853 puis des Émirats arabes unis actuels en 1971. L'émir de Dubaï conserve ainsi de manière officieuse le poste de vice-président des Émirats arabes unis.

Avec 3 885 km2, c'est le deuxième émirat en termes de superficie après Abou Dabi. Ouvert sur le golfe Persique et situé entre les émirats de Sharjah (au nord et à l'est) et d'Abou Dabi (au sud), la majeure partie du territoire est occupée par le désert du Rub al-Khali. La petite enclave de Hatta est sise dans les montagnes sur la frontière avec le sultanat d'Oman.

Bien que n'étant ni la capitale des Émirats arabes unis ni l'émirat le plus grand ou le plus peuplé, Dubaï est le plus connu des sept émirats qui composent la fédération. Cette renommée est en partie due à la médiatisation des gigantesques projets touristiques en construction (Palm Islands, The World, Dubaï Waterfront, Dubaï Marina, etc.) et à l'architecture particulière et démesurée, donnant lieu, entre autres, à l'hôtel le plus haut du monde (l'hôtel Burj-Al-Arab), à plusieurs gratte-ciel en plein désert et, en principe pour mi 2009, à l'immeuble le plus haut du monde, soit le Burj Dubaï. Ces projets, revendiqués par le gouvernement, sont présentés comme étant un moyen de devenir d'ici quelques années la première région mondiale du tourisme de luxe et de devenir l'un des pôles mondiaux du tourisme familial, d'affaires, commercial, etc.


دبي : وفقاً لإحصائيات تصدر البريطانيون مختلف الجنسيات الزائرة لدبي بغرض السياحة سواء كانت الترفيهية أو سياحة الأعمال على مدى السنوات الثلاث الماضية, كما جاء مع بريطانيا كل من ألمانيا وروسيا ضمن أهم الأسواق السياحية للإمارة.

فتشير إحصائية لدائرة السياحة والتسويق التجاري إلي أن عدد السائحين البريطانيين لدبي خلال العام الماضي بلغ 752 ألفا و381 شخصا مقابل 687 ألفا و138 سائحا عام 2006 و 681 ألفا و469 سائحا عام 2005ومن المتوقع إستمرار إحتلال البريطانيين لهذه المرتبة في ظل إهتمامهم بمدينة دبي
.

.



La première mention de la ville de Dubaï remonte à 1799. La tribu bédouine des Bani Yas avec à leur tête Al Abu Falasa fuit alors les Wahhabites du Nejd qui étendaient leur territoire. Une communauté de pêcheurs, notamment de perles, s'installe alors à l'emplacement actuel du port de Dubaï. Connus sous le nom de « Côte des Pirates », Dubaï et les émirats voisins signent un traité de paix (le General Maritime Treaty) le 8 janvier 1820 avec le Royaume-Uni. Alors dépendante d'Abou Dabi, la ville et l'émirat de Dubaï sont fondés en 1833 lorsque la dynastie Al-Maktoum se sépare des Bani Yas et s'empare « sans résistance » du site de la ville de Dubaï. Une rivalité s'instaure alors entre les émirats de Dubaï et d'Abou Dabi. Une tentative de prise de Dubaï par les pirates Qawasim avorta.

En 1835, Dubaï et les autres États de la Côte des Pirates signèrent une trêve maritime avec le Royaume-Uni et une « Trêve maritime perpétuelle » en 1853, ce qui fit rebaptiser la région « États de la Trêve » (Trucial States en anglais). En 1892, Dubaï se place sous la protection (officieusement un protectorat) du Royaume-Uni par un accord d'exclusivité ce qui chasse l'influence ottomane de la région. Le protectorat est un temps rattaché au Raj britannique avant d'en être séparé.

Contrairement à leurs voisins, les dirigeants de Dubaï encouragèrent le commerce et de nombreux marchands étrangers, venant principalement d'Inde, s'installèrent dans la ville, qui resta principalement connue pour ses exportations de perles jusque dans les années 1930.

Après la dévaluation de la roupie du Golfe en 1966, Dubaï se joint au Qatar pour établir une nouvelle unité monétaire, le riyal de Qatar et Dubaï. Du pétrole est découvert dans le golfe Persique à 120 kilomètres de la côte, suite à quoi l'émirat attribue des concessions pétrolières.

Avec cinq autres émirats, KOS OMMAK commerce]] mais surtout vers le tourisme, principalement de luxe, à coup de grands travaux et de projets démesurés. En 2006, le pétrole représentait moins de 10% du PIB : il comptait pour 30% en 2003 et 45% à la fin des années 1980.

_________________
*******************************************

********************************************

********************************************
avatar
SilverhiM
Admin
Admin

Masculin
Nombre de messages : 564
Date d'inscription : 30/07/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://silvermorocco.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum